Avoir la fibre commerciale et des rêves ambitieux ne suffisent pas pour transformer un projet en succès. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez réaliser une étude de marché en amont. Cette étape clé permet de vérifier la pertinence du projet, ses forces, ses faiblesses. L’étude de marché de création d’entreprise peut aussi vous aider à convaincre des investisseurs potentiels, à obtenir un prêt auprès d’une banque. Qu’est-ce qu’une étude de marché de boutique ? Comment bien la réaliser ? Découvrez toutes les informations utiles dans ce guide complet.

Sommaire :

À quoi sert une étude de marché?

Vous avez une idée de commerce, vous êtes prêt à vous lancer ? Pas si vite ! Avant de procéder aux premières démarches de création d’entreprise, vous devez réaliser une étude de marché. Il s’agit d’une analyse complète de tous les facteurs à prendre en compte autour de votre projet. 

Quelles informations figurent dans une étude de marché ?

L’étude de marché se présente sous la forme d’un document avec les résultats de vos recherches. Elle contient notamment des informations sur :

  • La clientèle visée, son profil, ses besoins ;
  • Le commerce et son offre : produits proposés, stratégie de communication, tarifs pratiqués ; 
  • L’environnement concurrentiel : principaux concurrents, points forts, points faibles ;
  • L’environnement global : tous les éléments extérieurs (politiques, législatifs, économiques…) pouvant influencer votre projet. 

L’étude de marché permet ainsi de révéler toutes les opportunités et menaces pesant sur la pérennité du projet. 

5 bonnes raisons de mener une étude de marché pour un commerce

Les avantages à réaliser une telle étude sont nombreux. Voici les 5 principaux à retenir :

  1. Mieux connaître le marché : les clients, la concurrence, les facteurs pouvant influencer positivement ou négativement votre projet ;
  2. Confronter le projet à la réalité du terrain : vous savez si votre idée est pertinente, si elle répond à des besoins réels, si elle a des chances de succès ;
  3. Prendre des décisions éclairées : vous faites des choix basés sur les résultats de cette étude. Vous identifiez les facteurs clés de succès ou d’échec, vous anticipez les risques. Vous optimisez votre plan initial pour le rendre plus efficace.
  4. Évaluer un chiffre d’affaires prévisionnel : vous qualifiez et quantifiez mieux votre marché. Vous avez une idée plus précise du chiffre d’affaires potentiel. 
  5. Rassurer les partenaires et investisseurs : mener une étude de marché exhaustive est un gage de crédibilité. Vous connaissez le marché, vous présentez des données concrètes, vous pouvez répondre à toutes les questions éventuelles.
Projet — Étude de marché pour un fleuriste

Thomas a 50 ans, il souhaite ouvrir un magasin de fleurs dans une ville de province. Il réalise son étude de marché. Il relève une opportunité : 

  • Une large partie de sa cible achète des bouquets en grande surface, sans être totalement satisfaite de l’offre.

Il réfléchit à la manière de communiquer, de positionner son offre, pour atteindre et capter cette cible.

Ouvrez votre
magasin avec

Prêt à discuter de votre projet d'ouverture ?

Nos experts partagent leur savoir-faire avec vous pour vous aider à lancer votre magasin dans les meilleures conditions.

Contactez un expert

5 étapes clés pour une étude de marché réussie dans le commerce

Comment rédiger une étude de marché pour la création d’un commerce ? Suivez ces étapes pour ne rien oublier.

1 – Définir votre marché

La première étape consiste à définir précisément le marché sur lequel votre boutique va évoluer. Cela englobe :

  • Les clients ;
  • La zone de chalandise ;
  • Les acteurs présents sur le marché ;
  • Les produits ou commerces présents sur votre secteur, ceux répondant déjà aux besoins ciblés par votre projet.

2 – Étudier les tendances du marché

Renseignez-vous sur la situation actuelle du marché, les grandes tendances à venir auprès de la CCI (Chambre du commerce et de l’industrie). Étudiez les derniers changements, la rentabilité des concurrents, la réglementation en vigueur, les évolutions attendues. Vous répondez ainsi à des questions cruciales, par exemple :

  • Le marché visé est-il saturé ou, au contraire, ouvert ? 
  • La législation concernant votre activité commerciale est-elle sur le point de changer ? Avec quel impact sur votre projet ?
  • Votre projet est-il innovant, porteur, ou déjà dépassé ?

Grâce à cette étude, vous avez une vision plus claire de votre marché. Vous connaissez les freins potentiels, les opportunités. Vous pourrez anticiper les changements à venir, trouver des idées d’innovation.

3 – Analyser la demande

Cette question est déjà abordée dans les premières étapes, mais il faut à présent la traiter plus en profondeur. L’objectif est de déterminer précisément la taille du marché, le nombre de clients présents dessus. 

Analysez ensuite le profil type du client :

  • Budget ; 
  • Habitudes d’achat ; 
  • Type de produits recherchés ; 
  • Degré de satisfaction avec l’offre actuelle ;
  • Freins à l’achat ;
  • Éléments capables de pousser à l’achat.

Une analyse approfondie de la cible aide à mieux la comprendre, à l’atteindre, la convertir, la fidéliser.

4 – Analyser l’offre existante (concurrence directe et indirecte)

Cette étape est cruciale. Elle vous aide à identifier finement tous les concurrents potentiels, certains dont vous ignorez même l’existence.

Après avoir défini précisément votre offre, cherchez tous les concurrents susceptibles de proposer la même. Vous devez répondre à toutes ces questions :

  • Qui sont vos concurrents ?
  • Où sont-ils situés ? S’ils sont éloignés de votre future boutique, s’ils ne captent pas une partie de votre cible.
  • Quelle gamme de produits vendent-ils ? À quel prix ?
  • Quels sont leurs avantages concurrentiels ?
  • Quels services annexes proposent-ils ? Livraison à domicile, click and collect, point relais.
  • Quelle est leur stratégie commerciale ? Comment communiquent-ils et sur quels supports ? 
  • Quelle est leur part de marché ?
  • Les clients sont-ils pleinement satisfaits ?

Grâce à cette analyse, vous identifiez des pratiques pouvant vous inspirer. Vous disposez d’informations supplémentaires pour mieux cibler votre offre. Vous pourriez aussi relever des faiblesses chez vos concurrents à transformer en opportunité.

5 – Étudier l’environnement du projet

Un grand nombre de facteurs sont susceptibles d’influencer votre projet. Par exemple, la situation politique : fiscalité, élections à venir pouvant occasionner des changements… La conjoncture économique a aussi une influence : taux de chômage dans la région, revenus moyens.

D’autres éléments doivent être analysés, notamment les travaux et projets prévus dans votre zone de chalandise. Ils peuvent renforcer l’attractivité commerciale de votre zone de chalandise ou, au contraire, la réduire.

Prêt à ouvrir votre magasin ?

Comment réussir mon étude de marché ? 

Une étude de marché réussie permet de :

  • Vérifier le besoin : exposer les problèmes à résoudre, définir le marché, préciser votre offre.
  • Analyser le marché : étudier l’environnement pour identifier des freins et opportunités.
  • Optimiser votre projet : les informations collectées vous permettent de valider la faisabilité de votre idée. Vous corrigez les faiblesses, vous résolvez les problèmes identifiés.
  • Faire des choix stratégiques : vous avez tous les éléments en main pour prendre des décisions éclairées.
  • Évaluer un chiffre d’affaires prévisionnel réaliste.
  • Définir un plan d’action : stratégie de communication, stratégie commerciale, calendrier des actions à mettre en place.

Avez-vous réussi votre étude de marché de boutique ? Si elle répond à tous ces points, vous pouvez passer aux étapes suivantes de votre projet. Si des zones d’ombre subsistent, bénéficiez de l’accompagnement des conseillers Ankorstart. Nous aidons les entrepreneurs passionnés à concrétiser leur rêve d’ouvrir un commerce physique ou en ligne !

FAQ

  • Où trouver des exemples d’études de marché ? 

Vous trouverez facilement en ligne des exemples d’études de marché de boutique pour vous inspirer. Cherchez en priorité des exemples correspondant à votre activité. Attention : chaque projet est unique ! Utilisez ces exemples pour vous aider, mais ne les reprenez pas à l’identique. 

  • Où trouver des informations pour mon étude de marché ?

  • Discutez avec des commerçants situés dans votre zone de chalandise ou ayant une activité proche de la vôtre ;
  • Rendez-vous dans les administrations pour vous renseigner sur les projets en cours ou à venir ;
  • Utilisez les moteurs de recherche pour trouver des informations ;
  • Faites des sondages, par exemple auprès d’un institut. Il pourra interroger un panel proche de votre cible pour mieux cerner ses besoins, attentes.
  • Quelles sont les erreurs courantes à éviter ? 

  • Avoir un point de vue trop biaisé au départ, cela vous empêcherait d’accueillir les informations avec objectivité ;
  • Faire une analyse de surface, au risque de passer à côté d’informations clés ;
  • Ignorer les signaux d’alerte, minimiser les freins identifiés, ne pas prendre au sérieux les concurrents ;
  • Ne pas s’informer sur les évolutions à venir, les tendances du marché.

Ouvrez votre
magasin avec

Prêt à discuter de votre projet d'ouverture ?

Nos experts partagent leur savoir-faire avec vous pour vous aider à lancer votre magasin dans les meilleures conditions.

Contactez un expert

Besoin d’autres conseils pour gérer votre boutique ? Découvrez plus d’articles ci-dessous :