Aller au contenu

Créer sa boutique

Financer mon projet 

Ouvrir ma boutique : quel est le budget à prévoir ?

27 février 2023

Calculer le budget pour ouvrir une boutique est indispensable pour anticiper les fonds nécessaires à collecter. Ces coûts varient fortement selon le type de commerce, le secteur, la localisation, les ambitions personnelles du commerçant… Il est ainsi impossible de donner un montant précis, celui-ci dépend de trop de paramètres. Pour l’estimer au mieux, nous vous présentons ici toutes les dépenses à prendre en compte dans votre calcul.

Clara Jammes

Bien budgétiser le lancement de sa boutique : le business plan

Le business plan est un document stratégique indispensable pour mener à bien un projet de création de boutique. Vous y recensez toutes les informations utiles :

  • Concept du commerce ;
  • Clientèle visée ;
  • Politique tarifaire ;
  • Investissements à prévoir (matériel, stock, décoration, salaires des employés…) ;
  • État des lieux de la concurrence ;
  • Stratégies de communication à mettre en place

Ce document contient tous les éléments concernant votre projet, il vous donne une idée précise de toutes les dépenses à réaliser avant l’ouverture. Ce document sera présenté à vos investisseurs, partenaires, banquiers… pour les convaincre de la rentabilité de votre commerce.

Avant l’ouverture d’une boutique : les frais à anticiper

Le budget pour ouvrir une boutique comprend différents frais liés aux démarches administratives et à l’installation. 

Les frais administratifs

Vous devez vous acquitter des frais de création d’entreprise. Ceux-ci varient selon la nature de votre activité :

  • Activités commerciales : l’inscription au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) coûte environ 25 €. 
  • Activités commerciales ou artisanales nécessitant une immatriculation au RM (Répertoire des Métiers) : comptez environ 150 €.
  • La publication d’une annonce dans un JAL (Journal d’Annonces Légales) : depuis le 1er janvier 2021, la publication est soumise à un tarif forfaitaire unique. Le prix dépend de la forme juridique de l’entreprise. Il varie entre 141 et 385 € hors taxe.
  • Le dépôt d’un capital social (si vous avez opté pour un statut de société) : il s’agit de toutes les ressources apportées à votre commerce.
  • La rédaction des statuts : selon le statut juridique de l’entreprise, cette étape peut être obligatoire. Il est possible de s’occuper seul de cette démarche, sauf dans certains cas, comme lors d’apports immobiliers au capital. Un professionnel (par exemple, un notaire) pourra s’en charger pour un prix estimé de 500 à 1 000 € en moyenne. 
  • Le dépôt d’une marque : vous pouvez déposer officiellement votre marque pour la protéger, mais cette étape n’est pas obligatoire. Elle est par exemple utile si vous vendez vos propres créations dans une boutique de vêtements ou une bijouterie. Comptez environ 210 € pour protéger une marque durant 10 ans.
  • L’ouverture d’un compte bancaire réservé à votre activité professionnelle.
  • Les coûts de formation si votre activité nécessite d’acquérir des connaissances spécifiques.

Les frais d’installation

Les frais d’installation représentent le plus gros poste de dépenses à prévoir à l’ouverture d’un magasin. Il varie selon une multitude de critères (ville, surface du local, type de bail commercial…). Il n’est donc pas possible de donner un montant précis. Cependant, ilCelui-ci peut aller de 20 000 € à plus de 500 000 € selon les cas. Il comprend :Voici toutes les dépenses à prendre en compte :

  • l’achat ou la location d’un local ;
  • l’acquisition d’un fonds de commerce ;
  • les travaux à prévoir : remise aux normes, aménagement intérieur et extérieur, décoration… ;
  • l’achat du matériel : caisses enregistreuses, terminal de paiement, mobilier, équipements liés à l’activité (fours, frigos, paniers de courses, antivols…) ;
  • l’installation d’un système informatique ;
  • la mise en place d’un système de sécurité : caméras, alarmes, fermeture protégée ;
  • la location ou l’achat d’un véhicule : si votre activité nécessite des déplacements réguliers (livraison, rendez-vous avec des fournisseurs, clients…) ;
  • la constitution d’un stock de départ : à l’ouverture d’une boutique, votre commerce doit disposer de suffisamment de produits pour répondre aux besoins des clients.

Notre astuce : pour optimiser vos marges, nous vous conseillons de rencontrer plusieurs fournisseurs, d’établir plusieurs devis pour les travaux. La concurrence permet de bénéficier des meilleurs prix !

Vous devrez aussi prévoir : 

  • Une trésorerie suffisante pour démarrer votre activité (payer les factures, les premiers salaires…). 
  • Un fonds de roulement : il permet de couvrir les dépenses à court terme en cas de décalage entre les flux de trésorerie et d’activité. Dans l’idéal, un fonds de roulement devrait vous permettre de tenir plusieurs mois sans rentrées d’argent.
Logo Ankorstart
Prêt à ouvrir votre magasin ?

Les dépenses de fonctionnement à prévoir après l’ouverture du commerce

Certaines dépenses sont récurrentes une fois votre boutique ouverte. Vous pouvez les prendre en compte en amont. Par exemple :

  • Le loyer (si vous avez loué le local) ;
  • Les frais fixes : assurances, internet, téléphonie, eau, électricité, chauffage, abonnements divers…
  • Les remboursements de prêts et frais associés ;
  • L’entretien courant de la boutique (nettoyage, menues réparations…) ;
  • Les impôts, taxes et redevances ;
  • Les salaires des employés, les honoraires des sous-traitants (par exemple, le comptable) ;
  • Les frais marketing : campagnes de publicité, distribution de flyers, offres promotionnelles…
  • L’hébergement et la maintenance du site internet du commerce si vous avez un ;
  • Les frais de déplacement ;
  • Le réapprovisionnement des stocks ;
  • Les fournitures et consommables : stylos, papeterie, cartouches d’encre, papier toilette, produits d’entretien… Ces petites dépenses doivent être intégrées dans votre budget mensuel.

Prévoyez aussi des dépenses de recrutement si votre boutique est amenée à se développer. Cela implique la publication d’annonces, le temps nécessaire pour faire passer des entretiens, la formation du nouveau salarié.é…

Les dépenses typiques selon la nature du commerce

Le montant des frais à anticiper n’est pas le même pour tous les commerces. Une bijouterie, une épicerie bio, une parfumerie, un magasin de jouets ou de vêtements ont des besoins différents. Découvrez plusieurs exemples de budget pour ouvrir une boutique selon la nature de l’activité :

Les frais pour ouvrir une bijouterie

Le budget varie selon le type de produits vendus : bijouterie de luxe, artisanale, bijoux fantaisie… Si vous proposez des bijoux onéreux, cela entraînera des dépenses supplémentaires pour l’assurance, mais aussi le système de sécurité. Le montant à prévoir se situe en moyenne entre 50 000 et 400 000 €. 

Le budget à prévoir pour ouvrir une boutique de vêtements 

Comptez un budget entre 20 000 à 150 000 € pour ouvrir votre boutique. La gamme de produits vendus aura une incidence sur le montant à prévoir pour constituer un stock. Il vous faudra aussi un mobilier, une décoration et un système de sécurité adaptés.

Projet N 1 — La boutique de vêtements de Solène

Solène décide de proposer aussi des vêtements de seconde main dans sa future boutique. Avant de s’installer dans un nouveau local, Pour constituer son stock de départ, elle doit réaliser de nombreux déplacements  (brocantes, ventes aux enchères, usines de déstockage…).  des frais doivent être anticipés tels que la caution, le dépôt de garantie, les honoraires de professionnels du droit pour la conclusion du contrat de bail, les travaux d’aménagement. Elle doit prendre en compte ces frais supplémentaires dans le budget d’ouverture de sa boutique.

Quel budget pour ouvrir une épicerie ?

Différentes épiceries peuvent être créées : traditionnelle, bio, artisanale, fine, spécialisée (produits venus d’un autre pays), épicerie de proximité… Selon votre choix, les montants à investir à l’ouverture ne seront pas les mêmes. Dans tous les cas, vous devrez prévoir le matériel et les équipements adaptés (réfrigérateurs, congélateurs, présentoirs, refroidisseurs à porte vitrée…). Le budget pour ouvrir une épicerie se situe en moyenne entre 60 000 et 160 000 €.

Projet N 2 — L’épicerie artisanale de Françoise

Françoise souhaite vendre des produits artisanaux dans son épicerie. Elle rencontre différents artisans de sa région pour connaître leurs produits, les comparer, négocier des prix. Grâce à ses recherches, elle noue des partenariats avantageux avec des tarifs attractifs.

FAQ

Quelle boutique ouvrir avec un petit budget ? 

Vous pouvez réduire les frais en optant pour un local avec une plus petite surface, dans un quartier aux prix plus abordables. Faites marcher la concurrence entre fournisseurs pour négocier des tarifs avantageux. Certains commerces nécessitent un budget moins élevé, comme le dépôt-vente de vêtements, le magasin bio de produits en vrac…

Puis-je bénéficier d’aides financières pour ouvrir une boutique ?

Des dispositifs existent pour accompagner et soutenir les commerçants. Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pourrez par exemple demander l’ARCE (Aide à la Reprise et à la Création d’Entreprise). Avec cette aide, une partie du montant de vos indemnités restantes vous est versée à la création de votre commerce. D’autres aides existent : crédits à taux préférentiels, subventions locales, aides financières régionales, soutien aux commerces de proximité… Pour connaître toutes les aides, renseignez-vous par exemple auprès de :

  • La chambre du commerce dont vous dépendez ;
  • Des organismes d’aide aux créateurs d’entreprise (France Active, Réseau Entreprendre…) ;
  • Votre conseiller Pôle emploi… 
Quels sont les éléments clés à retenir concernant le budget d’ouverture d’une boutique ?
  • Le budget à prévoir pour l’ouverture d’un commerce dépend de nombreux critères : localité, surface, type d’activité, nature des produits vendus…
  • Établir un business plan vous aide à définir toutes vos dépenses, à prévoir leur montant.
  • Assurez-vous d’avoir une trésorerie suffisante à l’ouverture de votre boutique pour gérer les premières dépenses.

Ankorstart aide les entrepreneurs passionnés à ouvrir leur boutique. Bénéficiez d’un accompagnement complet : de l’idée à la concrétisation de votre projet.

Logo Ankorstart
Prêt à ouvrir votre magasin ?

Publications similaires "Financer mon projet "

Comment lever des fonds pour votre commerce de détail

Se lancer dans une nouvelle aventure de vente au détail est une période passionnante pour tous les propriétaires de petites entreprises. Mais entre le moment où germe l’idée et la création concrète de l’activité, se trouve une étape majeure : celle du financement. Lisez ce qui suit pour comprendre comment trouver des investisseurs et obtenir le capital de départ dont vous avez besoin pour financer votre entreprise de vente au détail.

Cómo definir la estrategia de marketing de tu tienda
Ankorstart
La façon la plus simple de calculer le seuil de rentabilité pour les détaillants

Dans ce guide, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour effectuer une analyse du seuil de rentabilité. Il explique également pourquoi c’est important, ainsi que les différentes approches qui peuvent aider à abaisser le seuil de rentabilité de votre magasin de détail.

Ankorstart
Comment obtenir un prêt d’honneur Initiative France pour financer la création ou la reprise d’un commerce ?

Initiative France lance une initiative pour aider les commerçants à trouver le financement nécessaire à la création de leur entreprise. Découvrez comment accéder gratuitement au prêt d’honneur

Ankorstart
Qu'est-ce qu'un tableau des flux de trésorerie et pourquoi est-il important ?

La création d’un tableau des flux de trésorerie peut sembler déconcertante au premier abord, mais nous vous proposons un exemple clair de tableau des flux de trésorerie qui vous permettra de mieux gérer votre magasin de détail et de veiller à ce que vos finances soient saines.