Aller au contenu
x left X right

Développer sa boutique

Actualités du commerce de détail 

1er Observatoire du Commerce Indépendant : Quelles tendances de consommation et quel modèle d’avenir pour le commerce indépendant ?

30 mai 2023

La conjoncture économique et la perte de pouvoir d’achat incitent les Français à faire des arbitrages dans leurs dépenses. Dans ce contexte, les commerçants indépendants doivent se réinventer.

Afin de dresser un état des lieux du secteur et en définir les différents enjeux, Ankorstore dévoile son premier Observatoire du Commerce Indépendant. Réalisée en partenariat avec le Conseil du Commerce de France, cette enquête nationale inédite a été menée auprès des commerces indépendants et des consommateurs français.

Dans ce premier article, nous vous présentons l’impact du contexte économique sur la vie des commerçants et des consommateurs ainsi que l’importance de l’ancrage local comme valeur ajoutée.

Dans un second article, nous vous partagerons les modèles d’avenir du commerce indépendant et vous donnerons des conseils à mettre en œuvre dans votre boutique.

Lea Pillot

1 - Face à la crise, les Français adoptent de nouvelles habitudes d’achat

A. La course aux prix bas

L’inflation s’accélère, les consommateurs s’adaptent. 

→ 1 commerçant sur 4 constate que la consommation est aujourd’hui dictée par les premiers prix.

→ 53% des professionnels notent que les clients se renseignent en ligne avant d’acheter un produit.

Consulter et comparer est désormais l’étape première avant tout passage en magasin.

Les informations recueillies auprès des commerçants sont confirmées par les consommateurs eux-mêmes :

→ 94% reconnaissent que l’augmentation des prix a sensiblement affecté leurs habitudes d’achat au quotidien.

Les secteurs du prêt-à-porter (85%) et des produits alimentaires (84%) sont les plus impactés par ces évolutions, qui voient la recherche du prix bas devenir la nouvelle logique de consommation.

La tendance est encore plus marquée chez les 18-24 ans, surtout dans le domaine de l’alimentation : 1 jeune sur 2 se replie sur les offres les plus accessibles, contre 40% pour l’ensemble des répondants.

 

B. Une fréquentation en berne

Plus globalement, si les Français achètent moins cher, ils consomment aussi de moins en moins.

La principale difficulté pour 48% des commerçants : le manque de clients.
→ 38% des consommateurs qui se détournent des commerces indépendants admettent ne pas privilégier les boutiques indépendantes en raison d’une absence de promotions.

2 - Des commerçants indépendants impactés par l’inflation

A. Une pression sur le secteur

Tandis que l’inflation impacte à la baisse la fréquentation des commerces, elle entraîne en parallèle une hausse considérable d’une partie de leurs frais fixes

→ 72% jugent que l’inflation a eu un retentissement direct sur leur activité. 

Les indépendants sont touchés de plein fouet par la crise économique et sociale.

 

B. Baisse du chiffre d’affaires

Finalement, seuls 44% des commerçants ont enregistré une progression de leur chiffre d’affaires en 2022 par rapport à l’année précédente, qui s’était pourtant révélée compliquée pour le commerce physique. 

67% des commerçants font état d’un problème conjoncturel : des commerces non remplacés ou pour lesquels la situation n’évolue pas. 

Est-ce à dire qu’il n’y a que des ombres au tableau ? Non, au contraire :

→ 34% des professionnels observent dans leur ville des ouvertures de nouveaux établissements.

3 - Pour les commerçants, l’heure est aux choix

A. La chasse aux dépenses

Rester compétitif coûte que coûte : tel est l’enjeu auquel sont confrontés les commerçants.
Face aux difficultés, l’heure est à la chasse aux dépenses
Celle-ci passe principalement par :

  • Une réduction des volumes de commandes (31% des répondants).
  • Une diminution des frais courants (22%).

Les vendeurs se montrent également beaucoup plus prudents concernant les recrutements :
→ 79% n’ont effectué aucune embauche en 2022 et seulement 1 sur 10 prévoit de le faire au cours de cette année.

Face à des coûts de plus en plus importants, les commerçants n’ont d’autre alternative que d’augmenter leurs prix ou de rogner sur leurs marges.
En 2022, 43% des professionnels ont préféré la seconde option et n’ont pas rehaussé leurs tarifs.

B. Des efforts sur les prix, malgré tout

En 2023, la même tendance pourrait se poursuivre :

Seulement 13% n’envisagent pas d’augmenter leurs prix tandis que 29% restent attentistes.

Enfin, la baisse de fréquentation et la concurrence poussent les commerçants à être plus sensibles aux enjeux de visibilité :

28% ont d’ores et déjà renforcé leur communication et leur présence digitale, en particulier sur les réseaux sociaux.
77% des professionnels indépendants s’y montrent actifs, avec plusieurs publications par mois.

L’intérêt pour le numérique procède malgré tout d’un puissant facteur générationnel, 94% des 18-34 ans se déclarant assidus sur les réseaux sociaux (100% chez les 18-24 ans) contre 65% pour les plus de 55 ans. 

L’usage du numérique est également plus prononcé dans les segments des commerces pour enfants, des concept stores et de l’épicerie fine.

4 - Les Français plébiscitent les commerces de proximité

A. Les professionnels croient en l’avenir du commerce indépendant, les consommateurs aussi

En dépit d’une conjoncture économique complexe, les commerçants démontrent une capacité de résilience face aux incertitudes du contexte actuel.

Oui, les professionnels sont confiants et ils ont raison, puisqu’ils sont plébiscités par les Français. À prix égal, 1 Français sur 2 privilégie les commerces indépendants de proximité plutôt que la grande distribution ou les sites e-commerce.

 

B. « Une boutique qui ferme, c’est un peu de vie qui s’en va »

L’attachement des Français aux commerces de proximité tient à leur influence majeure dans la vitalité des territoires, mais aussi à leur rôle d’ancrage et de maintien du tissu social. 

Les commerçants sont d’ailleurs pleinement conscients de leur fonction économique et sociale :

97% pensent qu’ils ont un rôle à jouer dans la redynamisation des cœurs urbains. 

Ces convictions sont partagées par les Français eux-mêmes, de manière encore plus affirmée :

78% perçoivent les commerces comme des vecteurs d’attractivité ou d’animation des centres-villes.
74% comme des créateurs de lien social.
72% considèrent même qu’ils permettent de limiter l’exode urbain et d’attirer de nouveaux habitants dans les villes.

 

C. Le commerce de proximité et les produits locaux : un modèle pour une ville plus durable

À ce rôle social s’ajoute un autre, absolument clef, dans la transition vers une consommation plus responsable. Bien plus que de simples agents économiques, les commerces indépendants constituent un modèle alternatif à la grande distribution et, par là même, une réponse aux préoccupations environnementales contemporaines. 

50% des Français considèrent que l’une des grandes valeurs ajoutées des commerces indépendants réside dans l’offre de produits locaux. 

Cette proposition correspond à une vraie demande des consommateurs, toujours plus observable en boutique : selon l’enquête d’Ankorstore, la première tendance de consommation observée est le local

30% des commerçants soulignent l’attrait des Français pour ce mode de consommation. Cette tendance de fond est particulièrement perceptible pour certaines typologies de commerces, telles que les épiceries fines et les magasins de beauté (37%).

Pour finir, les commerces de proximité sont également salués pour leur niveau d’expertise par 35 % des consommateurs.
37% des professionnels sont d’ailleurs convaincus que l’avenir du commerce indépendant passera par une offre pointue et des conseils précis et personnalisés.

 

Pour en savoir plus, téléchargez notre rapport :

Méthodologie

Observatoire auprès des commerçants : Étude réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 23 février au 12 avril 2023, auprès d’un échantillon national de près de 1000 commerçants âgés de 18 ans et plus. 

Sondage auprès des Français : Étude Yougov pour Ankorstore réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 6 au 10 avril 2023, auprès d’un échantillon national représentatif de 2000 personnes âgées de 18 ans et plus. 

Restez au fait de l'actualité du commerce de détail et explorez les tendances du marché grâce aux connaissances de nos experts.

Publications similaires "Actualités du commerce de détail "

Noël
Tendances et comportements d’achats pour Noël 2023 : découvrez les résultats de notre enquête

La conjoncture économique et la perte de pouvoir d’achat incitent les Français à faire des arbitrages dans leurs dépenses. À quelques semaines des fêtes de fin d’année, Ankorstore a réalisé une étude en partenariat avec l’institut YouGov sur le comportement d’achat des Français et leur budget pour Noël. On vous présente les résultats !

Enquête Fêtes de fin d'année
Les commerçants indépendants face à une fin d’année 2023 difficile : découvrez les résultats de notre enquête auprès de notre communauté

Inflation, hausse du coût de la vie, baisse du pouvoir d’achat des consommateurs… Toutes ces difficultés pèsent sur l’activité des commerçants indépendants. Découvrez les résultats de notre enquête auprès de nos commerçants partenaires qui nous parlent de leurs préparations pour les fêtes de fin d’année.

1er Observatoire du Commerce Indépendant : L'omnicanalité et l’expertise, les modèles d'avenir du commerce indépendant

Retrouvez dans cette enquête réalisée en partenariat avec le Conseil du Commerce de France les modèles d’avenir du commerce indépendant d’après les commerçants et les Français.

Les prévisions Ankorstore : la tendance est au durable et au local en 2023

Il est temps pour nous de vous partager notre bilan de l’année écoulée en faisant le point en termes de tendance d’achat sur notre plateforme. Nous vous présentons également nos prédictions de tendance pour le commerce indépendant en 2023.