Vous allez enfin vous lancer et créer ou reprendre le commerce de vos rêves. Vous avez mis de l’argent de côté pour cela, vous avez sollicité vos proches pour vous aider. Vous avez dimensionné votre projet pour être certain de pouvoir le financer. Pourtant, ce n’est pas une pratique conseillée. Compléter vos fonds propres d’un prêt d’honneur Initiative France et lever un prêt auprès d’une banque peut vous permettre d’entreprendre plus sereinement. On vous explique tout au travers de 6 questions-réponses. 

Sommaire : 

Quel pourcentage représenterait votre investissement financier personnel dans votre projet de commerce ? 

Si la réponse est 100%, vous êtes en risque maximal !

Votre investissement personnel doit être le moins élevé possible. L’objectif de votre commerce est de vous apporter un revenu le plus vite possible, pas de vous démunir durablement. Les aléas font partie de la vie d’un chef ou d’une cheffe d’entreprise, conserver des fonds propres pour y faire face est absolument souhaitable. 

Comment dimensionner son projet financièrement ? 

De quoi avez-vous besoin pour démarrer dans de bonnes conditions ? Lister et évaluer le coût du matériel, des outils, de votre stock de démarrage ou de matière première. Quels seront les achats et les charges nécessaires au bon fonctionnement de votre commerce ? Evaluer le montant des charges incompressibles et des charges liées au fonctionnement (loyer, électricité, assurances, renouvellement du stock…) Pour vous faire connaitre, quels seront les coûts de communication ? 

La bonne pratique est de déterminer les besoins de financement adaptés et nécessaires à votre projet et non l’inverse. 

C’est en intégrant les différents produits et charges de votre commerce (sans omission) que vous verrez s’il est viable et pourra se développer comme vous l’entendez.

Quelles sont vos charges mensuelles à titre personnel ? 

Avec l’ouverture de votre commerce, ces charges vont-elles augmenter ? Baisser ?  Allez-vous par exemple avoir plus ou moins de frais de transport par rapport à votre situation actuelle ? De garde d’enfants ? Ou autre ? Quels frais personnels pouvez-vous réduire le temps de pouvoir vous dégager un revenu régulier ? A vous de déterminer les frais personnels qui pourraient être réduits. 

Certains sont difficilement modulables (loyer ou crédit immobilier sur votre logement personnel, eau, électricité…). Mais d’autres peuvent être optimisés. Par exemple, avez-vous besoin du même forfait de téléphone ou pourriez-vous passer cette charge sur la société ? Quid d’éventuels frais kilométriques ? 

Listez vos frais le plus précisément possible, et voyez comment vous pourriez les ventiler et réduire.

A partir de quand pourrez-vous dégager un revenu de votre activité et de quel montant ? Comment assurer le paiement de vos charges personnelles dans l’intervalle ? 

Cela a un seul but : vous permettre de maîtriser votre budget et d’éviter les (mauvaises) surprises.

Ouvrez votre
magasin avec

Prêt à discuter de votre projet d'ouverture ?

Nos experts partagent leur savoir-faire avec vous pour vous aider à lancer votre magasin dans les meilleures conditions.

Contactez un expert

Si vous bénéficiez de l’Aide au Retour à l’Emploi, va-t-elle couvrir la période nécessaire pour dégager un salaire ?  

Aurez-vous la possibilité de réinjecter de la trésorerie au bout de quelques mois si l’activité met du temps à décoller ? Quel matelas financier avez-vous mis de côté ? Combien de temps vous permettrait-il de tenir sans revenu ? 

Nous vous souhaitons que tout se passe comme dans vos projections les plus optimistes. Mais ne prenez pas de risques financiers inconsidérés. 

Dès que vous commencerez à vous verser un salaire, il vous faudra veiller à anticiper les charges sociales. Un vrai conseil de commerçant, notez dès à présent qu’il vous faudra actualiser mensuellement votre revenu dégagé sur le site de l’URSAFF afin que les charges soient calculées au fur et à mesure, et non pas d’une année sur l’autre. Un tel rattrapage de l’URSSAF a fait tomber plus d’une boutique. Ne vous faites pas avoir !

De quelle manière vos proches peuvent-ils vous soutenir si nécessaire ?

Vos proches vous ont-ils déjà proposé de vous soutenir en cas de besoin ? Si oui, de quelle manière, et pendant combien de temps ? 

Si l’aide proposée est financière, pensez à rédiger une reconnaissance de dettes. Les bons comptes faisant les bons amis, ce document légal, que l’on pourra vous refuser car “Je te fais confiance voyons !”, devrait cependant vous permettre de garder une bonne relation avec vos proches. Cela montre votre professionnalisme et votre honnêteté. 

Et n’hésitez pas à l’évoquer occasionnellement à votre prêteur pour lui montrer que vous avez le sujet en tête, que le poisson n’est pas noyé. Cela sera très certainement apprécié. Et, si besoin de plus de souplesse dans le remboursement, on vous l’accordera plus volontairement.

Quel serait l’impact financier de contracter un prêt d’honneur, un prêt bancaire et/ou de passer par une campagne de financement participatif pour consolider vos finances et ne pas pénaliser votre épargne ? 

L’idée est de vous protéger, vous et votre commerce. Aller chercher le soutien de professionnels comme celui des experts du programme Ankorstart by Ankorstore, pour la construction de votre projet, des experts-comptables pour vous aider à la construction de votre prévisionnel.  Posez-lui la question. Quel impact sur mon plan de financement aurait l’obtention d’un prêt d’honneur à taux zéro auprès du réseau Initiative France ? Combien pourrais-je alors obtenir de la banque ? Mon commerce pourrait-il être boosté par une campagne de financement participatif ? Si je souhaite lier un site e-commerce à mon projet, puis-je bénéficier d’un coup de pouce de mon territoire ou de ma région ?

Les associations du réseau Initiative sont là pour vous aider à démarrer sereinement et vous accompagner à trouver la bonne réponse à toutes ces questions. Leurs services sont déployés gratuitement car c’est la dynamisation du territoire qui est recherchée et cela passe par la réussite de votre projet et de votre entreprise. 

Et, au-delà du seul financement, aurais-je tout intérêt à me rapprocher d’un réseau pour sécuriser mon aventure entrepreneuriale ? 

En conclusion

Toute société supporte des charges et frais incompressibles et utiles à son démarrage. Ne les sous-estimez pas au risque de voir fondre votre trésorerie comme neige au soleil. Et de devoir réinjecter de l’épargne, éventuellement personnelle. Quid si cela ne vous est pas possible ?  

La trésorerie d’un commerce est à surveiller et maîtriser comme le lait sur le feu. Elle sera votre obsession pour vous approvisionner, payer vos charges, vous payer vous, et faire face aux aléas de la vie (et, croyez-nous, il y a toujours des aléas dans la vie d’un commerçant : Covid, travaux de voierie limitant le passage du chaland, augmentation du prix des matières premières…).

Le prêt d’honneur est une vraie opportunité de consolider vos fonds propres et de faire levier auprès de la banque pour apporter plus de souplesse à votre plan de financement. Il serait dommage de vous en priver !

Prêt à ouvrir votre magasin ?

Découvrir Initiative France

Initiative France est le 1er réseau associatif de financement et d’accompagnement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprise. L’offre de services des associations du réseau repose sur cinq éléments indissociables :

  • Un accueil professionnel et bienveillant pour tous les entrepreneurs

Les 206 associations locales du réseau Initiative France – qui animent 770 lieux d’accueil en France – sont à l’écoute de votre projet et de vos ambitions. En fonction de l’avancement de votre projet, nous vous proposons un accompagnement personnalisé ou une orientation vers nos partenaires locaux.

  • Un accompagnement à la finalisation du business plan

Nous vous guidons pour finaliser le montage de votre projet, vérifier sa viabilité économique et construire avec vous le plan de financement le plus adapté avant la présentation devant le comité d’agrément, composé d’experts bénévoles d’Initiative France, de chefs d’entreprises et d’acteurs du territoire.

  • Un prêt d’honneur Initiative à taux 0, sans garantie demandée, octroyé par un comité composé de chefs d’entreprises et d’experts locaux de l’entrepreneuriat

Une fois votre business plan consolidé, vous présentez votre projet devant un comité d’agrément et échangez avec celui-ci sur tous les sujets essentiels pour la réussite de votre future entreprise ainsi que sur vos motivations. C’est ce comité qui décide de vous octroyer (ou non) un prêt d’honneur Initiative sans intérêts et sans garantie personnelle, d’un montant moyen de 10 000 euros. L’effet levier est important : la banque accorde un prêt bancaire d’un montant en moyenne 9,5 fois supérieur au montant de ce prêt d’honneur Initiative.

  • Un suivi personnalisé dans les premières années de vie de l’entreprise

Pour favoriser la pérennité et la croissance de votre entreprise, vous ne restez pas seul. Vous êtes accompagné par l’équipe de l’association locale du réseau Initiative France pendant toute la durée de remboursement du prêt d’honneur Initiative.

  • Un parrainage et l’ouverture à un réseau professionnel

Vous pouvez bénéficier de l’expérience d’un chef d’entreprise ou d’un cadre dirigeant, qui tient à vos côtés le rôle de marraine ou parrain. Elle ou il vous aide à vous poser les bonnes questions. Les associations locales du réseau Initiative France mettent également à votre disposition leur grande connaissance du territoire et des acteurs, pour vous faire rencontrer les bonnes personnes, au bon moment.

Contactez l’association locale du réseau Initiative France la plus proche de chez vous !

Besoin d’autres conseils pour gérer votre boutique ? Découvrez plus d’articles ci-dessous :